samedi 20 octobre 2007

Parce que ... colère


Je suis dans une colère blasée...

De base, je ne voulais pas y croire, cela était vraiment trop hors du temps, trop ce que je recherchais, trop fusionnel pour être vrai, pour que cela dure.

Je ne crois pourtant pas m'être trompée... Les sensations, les émotions, les partages ont été si forts, si intenses... L'avoir vécu est déjà quelque chose d'exceptionnel en soi...
Je ne sais pas si c'est une virgule, des points de suspension ou un point final. Je le saurais peut être assez vite... ou pas.

J'ai cette colère ancrée, je suis entière, sans concession sur certains sujets, étrangement paradoxal avec ce que je suis ailleurs... Je suis susceptible, je me braque peut être trop, j'en sais rien, mais je suis un peu blessée... Surtout révoltée, je n'ai pas aimé cette injustice... Enfin ce que je trouve injuste... Je me suis engagée dans cette voix principalement pour moi, j'ai envie de découvrir ce qu'il y a au fond, ce qui me chatouille depuis un petit moment... Je croyais avoir trouvé le révélateur... L'apport a été plus intense et bref aussi... Et là, je suis fâchée, je me calmerai que quand je serai en face de cet accusateur injuste et que les mots seront ceux qui sortent de sa bouche...

Et je remarque en même temps que je suis en colère mais doucement, pas aussi violemment que j'ai pu l'être par le passé... Je n'arrive pas à savoir si cela tient plus du fait que je prends du recul ou parce que, au fond, j'ai peur de perdre ce début de construction...

Je savais que cela allait être compliqué... et je crois que c'est pour ça que j'adore...


3 commentaires:

ellen a dit…

Ca va un peu mieux. Moi j'ai été en colère sourde pendant plus de 20 ans.

adrian. a dit…

malgré tout, c'est beau quelqu'un de passionné.

MaCaDaM PaLiSSaDe a dit…

Ellen : je suis un peu toujours en colere... mais là plus qu'un peu...
Adrian : euh, ce n'est pas si sur...