mardi 28 août 2007

Parce que ... j'ai honte parfois (souvent même)...

Face à l’annonce de l'utilisation par la mairie d'Argenteuil de produits répulsifs nauséabonds pour écarter les sans-domicile-fixe du centre-ville le maire UMP de la ville, Georges Mothron, a décidé de suspendre l'usage du répulsif. "Vu la polémique créée par l'opposition, et après en avoir discuté avec Christine Boutin, j'ai décidé de surseoir à son utilisation, en attendant qu'on me propose d'autres solutions", explique ce dernier.

Version 24/08/07 : "Les agents de la voirie devaient le diffuser dans le centre, où il y a des SDF, que la police municipale devait préalablement éloigner", a expliqué l'un d'eux, sous le couvert de l'anonymat. Cependant, a-t-il précisé, les agents municipaux ont refusé d'épandre ce produit, appelé "Malodore", car "le carton [de Malodore] précisait que le produit était toxique et irritant, et qu'il ne fallait pas le respirer ».

Version 27/08/07 : Si le maire reconnaît que le produit a été acheté avec de l'argent public, il dit ne pas avoir"demandé à des agents municipaux d'utiliser ce produit contrairement à ce qu'ils disent, le test a été effectué, je ne sais pas exactement par qui, devant une autre sortie du centre commercial que celle où vivent les SDF, pour voir si cela gênait les passants".(27/08/07)

"Nous ne faisons pas cela de gaieté de cœur", dixit Monsieur le Maire…

Les uns condamnent, les autres en appellent à la HALDE, certains parlent de d’atteinte à la dignité humaine…
Je ne sais pas comment on peut en arriver là… Je ne sais pas quelles doses de pouvoir, de satisfaction, de non-sens, d’absence de raison peuvent conduire un édile à ça…Élu ou pas d’ailleurs… On chasse les SDF comme les rats … ? Pourquoi pas ! Quoi d’autres la prochaine fois … ?
Le pire, c’est que ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres… et aucune solution pérenne en face, humaine …
Fibre sociale ou pas… Il s’agit avant tout du respect de l’être humain.
Je ne sais pas… ça me laisse bouche bée…

5 commentaires:

adrian. a dit…

Evidemment, c'est ignoble ne serait ce que d'imaginer cette solution (je ne parle meme pas de son application). Mais ce qui me debecte perso, c'est que l'on ne parle que de cette facette ponctuelle du problème. Maintenant que l'utilisation du produit est suspendue, l'affaire est 'réglée'. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Puisqu'il est apparemment normal d'avoir des gens qui crevent dans les rues.

MaCaDaM PaLiSSaDe a dit…

Oui... réglée... Il faut qu'il y ai des coups d'eclat comme ceci pour que ce type de probleme reviennent en surface, et soit si vite oublié... L'histoire du canal Saint Martin en est une illustartion parfaite... Annonces, projets ... mais pas de suites concrets...
Comme on le disait chez EPP, faire quelque chose, même de chez soi... mais il y aurai parfois tant à faire...

EPP a dit…

L'humanité n'est qu'un mot parmi d'autres pour la plupart d'entre nous !

En même temps, les gens qui jettent la pierre à un maire tentant de trouver une solution (surement mal adaptée) à ce problème de société, feraient mieux d'en proposer elle-même... Et des viables !

Car, je peux facilement dire que l'on devrait traiter les SDF avec plus d'égards, que tout le monde devrait avoir un emploi payé de manière décente et qu'aucun gosse ne devrait mourrir de faim en Afrique ou ailleurs... Mais après l'avoir dit, que restera-t-il ?

MaCaDaM PaLiSSaDe a dit…

Je ne lui jette pas la pierre EPP... Certes, je ne suis pas d'accord sur le procédé, je sais également que c'est difficile de trouver d'autres solutions... Je me demande juste où il va falloir aller, jusqu'où on peut/va aller... pour arreter de tourner en rond
Et je sais que j'ai la position facile du spectateur... sans gloire...

EPP a dit…

ET pour ne pas te rassurer, il me semble qu'il existe une démonstration (mathématique) qui dit qu'il n'y a pas de solution à tout problème....

Maintenant, ça ne dit pas, quels problèmes, exactement, n'ont pas de solutions :)