mardi 23 février 2010

Parceque ... Flottements...

J'ai l'impression d'être suspendue dans les airs, par de petits bouts de fils et qu'ils vont de déchirer au fur et à mesure de la semaine.

Un premier aujourd'hui,
Un second demain,
Je n'ose même pas regarder plus loin...

Tout est en attente, comme un zombie, je m'occupe tant bien que mal.

La boule au ventre remonte à la gorge, la tension doit frôler des niveaux pas très raisonnables et le palpitant va bien trop vite !

Je déteste ces marques physiques de l'anxiété, de l'attente, de ....

3 commentaires:

Patrick - Lucas a dit…

salut !

... et traverser le ciel..

parce que c'est ainsi
y'a pas d'âge

Kabotine a dit…

j'aime beaucoup ta façon de parler de l'attente...

orangesky a dit…

Je comprends parfaitement ce que tu dis avec tes non dits... et c'est bien dit!