mercredi 26 novembre 2008

Parce que ... voilà...

Parce que c'était bien, Barcelone...
Parce qu'en fait, je n'ai plus grand chose à écrire... ni à dire...
Je laisse couler tout ça sur moi en ce moment, pas très envie ni de prendre du recul ni de poser ce qui se passe ou pas...
Parce que ça n'y changerai pas grand chose,
Parce qu'il y a encore un grand vide qui me rougit trop les yeux pour regarder autrement et autre chose.
Parce qu'au final, ça va... même si cela ne devrait pas, tant que ça...

PS : Ça m'a fait plaisir de te voir et bien plus encore.

2 commentaires:

JeNeSuisPasSurDeQuiSigne a dit…

Ca m'a fait plaisir aussi. Toujours bizarre, mais... bien, je pense :)

Ratz a dit…

Hmmm... j'adore ! C'est simple, mais c'est plein de sens. C'est beau et ça coule bien, merci.